© 2017 Marco Castilla.

  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Black Instagram Icon

Résidence In Situ

 

    En 2016-2017, j’ai été artiste invité en résidence au collège Albert-Camus de Rosny-sous-Bois dans le cadre du dispositif In Situ et du festival Hors limites en  Seine-Saint-Denis. Durant l’année scolaire, j’ai aidé trente élèves de troisième à se confronter au thème de « Babel », en leur proposant de réaliser des photographies et des sculptures en bois ainsi qu’en carton. 

    Après une réflexion diachronique sur la fortune de « Babel » en Mésopotamie de l’Antiquité à nos jours, les élèves ont construit leur propre Tour et ont ainsi constitué les six premiers mois une collection comportant six éléments de 2 mètres de haut. 

Le travail de confection renvoyait toujours à un cours d’histoire de l’art avec l’évocation d’artistes tel  Brueghel l’Ancien qui peignit une version de la Tour de Babel à l’issu d’un voyage en Italie et après avoir vu le Colisée de Rome dont il s’inspira. 

    Je leur ai dispensé, également, des cours sur l’architecture, afin qu’ils saisissent que toute œuvre s’inscrit dans une tradition et convoque un héritage. Par exemple,  l’origine de la tour de Babel en Mésopotamie étaient les « Etemenankies », ziggourats qui servaient à prier le dieu Mardouk à Babylone. Par ailleurs, il a été question du cinéma de Fritz Lang et de sa tour de Babel très inspirée par le courant du Bauhaus ainsi que des immeubles « choux-fleurs » conçus par l’architecte Gerard Grandvall. Ainsi des références anciennes et modernes ont inspiré les élèves pour la création de leur propre tour. Ensuite, les travaux de la classe ont été exposés à la médiathèque Georges-Simenon, performance qui a donné lieu à des conférences et des productions de textes lus en public. Après cette année passé ensemble, les élèves ont pu comprendre, analyser l’image et le volume.  Ce fut une expérience inoubliable pour eux ainsi que pour moi.    Avec ces collégiens j’ai amorcé aussi une réflexion sur « le langage », le « respect » , et « l’altérité ». Ces thématiques sont en lien avec mon travail de plasticien consacré à la tour de Babel, que j’ai réalisée en 2016. Il s’agit d’une sculpture de 8m60cm de haut, faite de bois, de métal et de résine. Cette tour de Babel est un hommage rendu à l’architecture brutaliste de l’ex-URSS. Elle est ornée de typographies en cyrillique, mots renvoyant au texte de La Genèse dans L’Ancien Testament.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now